L’essentiel

L’institut Carnot LISA et Germe, pionnier des biotech, poursuivent des recherches sur les lipases au sein d’un laboratoire commun. L’aventure, commencée en 2006, se poursuit.

L’entreprise

Germe S.A. est une société de biotechnologie qui travaille dans les domaines de la sélection et purification de molécules, le développement et la production de produits et de procédés biologiques.

Création : 1979
Siège : Marseille
Effectifs : 11 personnes
CA : de l’ordre de 1 M€

Créée à Marseille en 1979, la société Germe (pour Groupe d’études et de recherches de microbiologie et d’environnement) est de fait l’une des plus anciennes sociétés de biotechnologie. Ses champs d’expertise sont la microbiologie et la biochimie. Elle les met à profit pour sélectionner et purifier des molécules ; pour développer et produire des substances biologiques et pour mettre au point des procédés biologiques originaux.

Pionnière elle l’a été également dans sa collaboration avec les instituts de recherche tels que le C.N.R.S. Germe a en effet créé des 2006 un laboratoire commun avec l’EIPL (laboratoire d’Enzymologie Interfaciale et de Physiologie de la Lipolyse), laboratoire CNRS installé à Marseille qui est l’une des composantes de l’institut Carnot LISA (Lipides pour l’industrie et la santé).

Le laboratoire commun à l’institut et l’entreprise, le Laboratoire Coopératif EIPL-GERME S.A., est une structure destinée à mettre au service des industries et des laboratoires de recherche un savoir-faire unique sur l’étude de la lipolyse. « Nous sommes aujourd’hui au troisième renouvellement de ce partenariat qui nous a permis de réaliser des avancées importantes dans le domaine des lipases » dit Jacqueline Giallo, PDG de Germe. Les lipases sont des enzymes hydrosolubles capables d’effectuer l’hydrolyse de fonctions esters et sont spécialisées dans la transformation de triglycéride en glycérol et en acides gras (lipolyse). Les applications des travaux du laboratoire concernent notam-ment l’environnement, les biotechnologies et la santé.

Le laboratoire coopératif compte quatre personnes, pour moitié issues de l’EIPL, pour moitié issues de Germe. Le financement est également réparti à parts égales entre les deux entités. Intérêt pour Germe de ce partage : « nous disposons de moyens accrus aussi bien en matériel – par exemple la disponibilité d’un coûteux Iatroscan – qu’en connaissances et savoir-faire », explique Jacqueline Giallo.

Ainsi un transfert de compétences a permis à Germe de proposer des prestations de services dans le domaine du dosage des lipases et de l’analyse des lipides, et l’entreprise a notamment été impliquée comme laboratoire d’analyse dans plusieurs études cliniques.

De même la PME a participé à des travaux ayant permis de montrer qu’il est possible de simuler, in vitro, les différentes phases de digestion des graisses chez l’humain. Ces travaux ont montré la pertinence de cette simulation en comparaison avec ce qui se passe in vivo. D’où la possibilité pour Germe d’utiliser cette technique pour la mise au point, en sous-traitance, de médicaments pour les déficients pancréatiques en l’occurrence. La mise en oeuvre de cette technique permet également d’étudier des inhibiteurs de lipases susceptibles d’entrer dans la composition de médicaments anti-obésité.

Contact : Frédéric CARRIERE, Directeur Scientifique IC LISA , carriere@imm.cnrs.fr